tbt/400.com English version
English version
  Accueil Demande d'info. Nous contacter Evolutions Téléchargement
.

Les différences d'implémentations entre

 

le client FTP de TBT400 & un client FTP standard

  Client standard Client TBT/400
Exécution des commandes FTP

Type « scripts » :

  • Enchaînement des commandes même si une erreur se produit,
  • Analyse des erreurs réseaux très difficiles.
  • Chaque fichier donne lieu à un archivage de ses codes retour réseau et applicatif,
  • Analyse rapide des erreurs.
Gestion des noms de fichiers (reçus lors des scrutations)

Imposé par le client

  • Risque de duplication ou d’écrasement de fichiers.

Imposé par TBT

  • Duplication ou écrasement de fichiers impossible.
Synchronisation des process transfert et traitement applicatif (lors des scrutations).

Si disponible, il s’agit la plupart du temps d’une utilisation des « Remote Command » (risque potentiel majeur pour l’intégrité du système) sinon, il faut compter plusieurs heures de développement pour mettre en place un « sur-protocole » et le faire valider par chacun des correspondants.

Standard grâce à la logique événementielle de TBT/400 :

  • Pas besoin de déclencher un scan du répertoire d’arrivé à échéance régulière pour les traitements applicatifs,
  • Pas besoin de synchroniser les process de transfert et de traitement applicatif,
  • Pas de risque de traitement de fichiers partiels,
  • Pas besoin d’accorder les 2 parties sur le moyen de détecter la fin d’un transfert.
Traçabilité

Très souvent incomplète (voire inexistante)

Standard grâce à l’Historique de TBT/400 :

  • Archivage des codes retours réseaux et applicatifs
  • Log détaillée fournissant une aide précieuse lors de litiges (pertes de commandes, réceptions en plusieurs exemplaires, etc.)

>>> Imprimer la documentation au format PDF

 

le serveur FTP de TBT400 & un serveur FTP standard

  Serveur standard Serveur TBT/400
Utilisateur FTP

Identique à celui de l’AS400 = risque de sécurité potentiel.

Utilisateur privé, uniquement connu de TBT/400.

Contrôle Adresse IP appelante

Pas de contrôle = risque d’usurpation d’identité

Standard dans TBT/400

Gestion des noms de fichiers

Imposé par le client :

  • Risque de duplication ou d’écrasement de fichiers,
  • Risque de devoir afficher l’arborescence des fichiers.

Imposé par TBT/400 :

  • Duplication ou écrasement de fichiers impossible (nom unique),
  • Arborescence inaccessible = sécurité absolue.
Synchronisation des process transfert et traitement applicatif.

Si disponible, il s’agit la plupart du temps d’une utilisation des « Remote Command » (risque potentiel majeur pour l’intégrité du système) sinon, il faut compter plusieurs heures de développement pour mettre en place un « sur-protocole » et le faire valider par chacun des correspondants.

Standard grâce à la logique événementielle de TBT/400 :

  • Pas besoin de déclencher un scan du répertoire d’arrivé à échéance régulière pour les traitements applicatifs,
  • Pas besoin de synchroniser les process de transfert et de traitement applicatif,
  • Pas de risque de traitement de fichiers partiels,
  • Pas besoin d’accorder les 2 parties sur le moyen de détecter la fin d’un transfert.
Traçabilité Très souvent incomplète (voire inexistante)

Standard grâce à l’Historique de TBT/400 :

  • Archivage des codes retours réseaux et applicatifs
  • Log détaillée fournissant une aide précieuse lors de litiges (pertes de commandes, réceptions en plusieurs exemplaires, etc.)

>>> Imprimer la documentation au format PDF

 

 

<< Les autres protocoles supportés par TBT/400 >>

FTP et TBT400

Imprimer la fiche pdf
Différence entre le client FTP de TBT400 et client FTP standard

 

 

 

 

 

Tous droits réservés © 2015 IPLS - Informations légales >>Top Dernière Mise à Jour : 12-Déc-2017 10:49